OPUS 1

Création 2008

Tout public – 30mn répétées

Opus 1 / La structure poétique de la victime est une pièce chorégraphique de 30 min pour 9 danseuses pouvant jouer à volonté jusqu’à 4h de suite.
Cette pièce est conçue pour prendre place dans un lieu monumental : abbatiale, esplanade, forêt, clairière, grande halle, parking souterrain…

Vêtues de robes presque identiques, les 9 interprètes font image pour chacun des spectateurs. Leurs évolutions démontrent peu à peu que cette image dépend essentiellement du point de vue. A l’aide d’une anamorphose composée sur les robes et perceptible par intermittence, le spectateur prend conscience que sa position est au moins aussi importante que le déplacement des danseuses.

La composition musicale est une création octophonique, permettant d’exalter l’immobilité du lieu. Elle provoque une tension qui contraste avec le caractère hypnotique de la danse.

La structure poétique de la victime est la possibilité de succomber à la beauté intérieure, celle qui nous mène d’un regard à une contemplation.

Vidéo

prochaines représentations

Conception

Frédérike Unger et Jérôme Ferron

Interprétation

Eloïse Deschemin, Maëlle Desclaux, Julie Galopin, Solène Hérault, Emmanuelle Huybrechts, Claire Rivera, Marie Rual, Marianne Simon et Nele Suisalu

Musique

Hubert Michel

Création lumières

Frank Guérard

Costumes

Jennifer Lebrun

Photos

Jérôme Ferron

coproduction

Ville de Rouen dans le cadre de «Les dessous du patrimoine»
Césaré / Centre National de Création Musicale de Reims
ADAMI
Cie étantdonné

Avec le soutien de

Centre National de la Danse / Pantin
Opéra de Rouen

Télécharger le dossier + photos HD