l’équipe

Frédérike Unger et Jérôme Ferron


Frédérike Unger et Jérôme Ferron sont interprètes, chorégraphes et directeurs artistiques de la Cie étantdonné. Ils vivent et travaillent à Rouen.

De formation classique et contemporaine, à Paris et au CNSMD de Lyon, ils participent à la diversité des propositions chorégraphiques des années 90 au travers de leurs parcours d’interprètes respectifs.
Frédérike Unger, au sein du Jeune Ballet de France travaille sous la direction de Susan Buirge, Claude Brumachon, Murray Louis, Nadine Hernu, puis d’Anna Ventura/ Cie La Ventura et de Luc Petton /Cie Le Guetteur.
Jérôme Ferron, au sein du CCN de Roubaix, collabore aux créations de Maryse Delente et de Christiane Blaise puis aux créations de la Cie Les Caryatides/ Cyril Viallon et de la Cie Thierry Thieu Niang.

En 1997, Frédérike Unger et Jérôme Ferron, créent la Cie étantdonné. Leur première chorégraphie est récompensée du 1er prix des concours chorégraphiques de Sens et de Pontoise, plus tard en 2010 ils sont lauréats du concours « (Re)connaissance » avec la pièce Imago, co-produite par le Centre National de la Danse et parrainée par Micadanses/Paris.

L’association de Frédérike Unger et Jérôme Ferron s’illustre par la création de 15 pièces dont 6 au répertoire actuellement. Outre cette double direction, la Cie présente la particularité de proposer des œuvres Tout Public ainsi qu’à destination du Jeune Public, dans un seul et même but : proposer une expression sensible des idées.

Depuis Papotages, pièce fondatrice, qui tourna pendant 11 saisons, les créations se suivent . D’Opus 1, création de 4 heures pour 9 interprètes, qui aborde l’idée de la contemplation dans le festival Normandie Impressionniste, à Showcase Trilogy, pièce soutenue durant ses trois ans de création par le Festival Automne en Normandie et programmée aux Hivernales à Avignon en 2008, ou encore ZigZag et Vassilissa, soli à partager en famille à partir de 3 ans, la diversité des propositions et des diffusions est conséquente, jusqu’à la création 2014, Les Noces, jouée sur la scène de l’Opéra de Rouen, là où 25 ans plus tôt Frédérike et Jérôme s’étaient rencontrés.

De l’idée pure à l’analyse jusqu’a la réalisation d’un projet, chacune des oeuvres de la Cie étantdonné est le fruit de l’alliance de ces deux auteurs.

Dans une démarche de création très référencée, aux inspirations diverses, le plaisir de Frédérike Unger et Jérome Ferron, dans ces réutilisations, se situe dans la production de décalages, toujours enclins à questionner le point de vue et la distance entre le spectateur et l’œuvre, à la manière des Ready-Made de Marcel Duchamp.

Magali Albespy


Formée à la danse contemporaine à Lyon, Magali travaille avec les chorégraphes Sylvie Guillermin et Jean-Claude Carles. Elle suit l’enseignement de l’Ecole Jacques Lecoq, puis intégre la compagnie de théâtre Premier Acte, dirigée par Sarkis Tcheumlekdjian. Elle poursuit parallèlement son parcours de danseuse interprète avec Véronique Ros de la Grange, Ximena Walerstein, Annie Vigier et Franck Apertet, Nathalie Pernette. En 2010, elle initie un travail de recherche en composition en temps réel en solo et en duo avec Anne-Catherine Nicoladzé. Avec Alexandra Vuillet, elles fondent toutes les trois Wu Wei Art Association en 2011, groupement d’artistes qui partage un goût pour la recherche et la performance, et souhaite par cette association générer un échange, un soutient et une nourriture artistique mutuelle à travers des recherches communes ou autonomes. A partir de 2011, elle collabore aussi avec Catherine Perrocheau – Théâtre Détours, et Caroline Grosjean – Pièces Détachées, dans des approches différentes de croisements entre théâtre, danse, musique, improvisation et performance. Elle rejoint la Cie étantdonné en 2013 pour la création de Vassilissa.

Marie Barbottin


Après une enfance en terre bretonne, Marie entame en 1999 le cursus de danse contemporaine du CNSMD de Paris. Elle rejoint ensuite en tant que stagiaire la Ririe Woodbury Dance Company à Salt Lake City (USA) où elle collabore avec Charlotte Boye-Christensen, et y rencontre Murray Louis et Alberto del Saz, pour qui elle danse dans Imago (Nikolaïs, 1963) au Capitol Theater. Depuis 2005, elle a été interprète pour les chorégraphes Laurence Marthouret, puis Emilio Calcagno (notamment dans le projet Nouvelle Vague/Génération Bagnolet), les metteurs en scène Nirupama Nityanandan, le poète Julien Marcland, le pianiste David Greilsammer, le vidéaste Julien Paumelle, les réalisateurs Ludivine Large Bessette et Etienne Aussel, la créatrice de vêtements Marie Labarelle. Elle a collaboré avec les metteurs en scène Hélène Cinque, Alexandre Zloto, Rafaël Biancetto et Nicolas Vallet et mené auprès d’eux une réflexion sur le travail du corps de l’acteur. Plus récemment, elle travaille avec les chorégraphes Claire Jenny, Olivier Bioret, Martin Chaput et Martial Chazallon, Carlo Locatelli, Nans Martin, Johanna Lévy. En juin 2013, elle co-signe et co-interprète avec Pierre Pontvianne un Vif du Sujet commandé par la SACD, Punkt, créé lors de June Events. Elle rejoint étantdonné pour la création 2013, Vassilissa.

Fanny Bonneau


Formée au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, elle intègre le Jeune Ballet de Lyon et travaille avec Yuval Pick, Olivia Grandville, Michel Kelemenis, Anne Martin, Malou Airaudo, Denis Plassard et Frédéric Lescure. Elle crée le duo Contre toi, en 2007 et danse pour François Raffinot dans Thésée de Lully. En 2008 elle intègre la compagnie l’Échappée/Frédéric Lescure pour la reprise de Vents Vivants, le film Chambord, un rêve de lumière par l’agence Skertzo et la création Ogives, pour laquelle elle s’initie au tissu aérien. En 2009, elle travaille avec Christine Bastin pour la reprise de Mariam et créé le spectacle Yeraz, un trio avec le musicien Mikaël Apamian, qui fut présenté au Off d’Avignon 2010. Elle danse actuellement pour la compagnie Acte/Annick Charlot où elle pratique la danse verticale. Elle participe à la création d’Absurdus pour étantdonné.

Alexandre Galopin


Après un apprentissage de la danse classique, moderne et jazz dans l’école privée de Jacqueline Böhlert Allanou, Alexandre part en 2000 se former au Conservatoire National Supérieur de Danse et de Musique de Paris. Sorti en 2005, il commence à travailler avec différents chorégraphes dont Dorianne Larcher et Abou Lagraa. Il intègre le Ballet Preljocaj en 2006 et y reste 3 ans. Par la suite il travaille sur des créations dans les compagnies L’Alambic de Christian Bourrigault, Arcane 21-studio Laroche Valière. Il fait également des reprises de rôle pour le groupe Emile Dubois (Jean-Claude Gallotta), la cie Ma2… Il se sensibilise à l’enseignement en passant son Diplôme d’Etat et en donnant de nombreux cours et ateliers pour les différentes compagnies avec qui il collabore. En 2012, il rejoint la compagnie étantdonné pour la création des Noces.

Julie Galopin


Julie s’initie à la danse à 17 ans. Aux côtés de Pascalina Noel, elle se forme à la technique Graham, puis, en compagnie d’Armelle Cornillon, elle s’oriente plus spécifiquement vers la danse contemporaine. Julie aime se nourrir de différents univers artistiques. Elle est interprète dans plusieurs compagnies de spectacle de rue. Ses intérêts pour la musique et le théâtre l’amènent à travailler entre autres avec le collectif Gradisca et la compagnie Miranda. Elle a dansé, chanté et joué de la clarinette dans le musical Cabaret, mis en scène par Sam Mendes. Elle travaille actuellement dans la Débordante, compagnie d’Héloïse Desfarges, la compagnie de Gilles Verièpe et la compagnie étantdonné pour la création 2014, Les Noces.

Emilie Harache


En 2004, elle obtient son certificat d’études supérieures au CNSMD de Lyon en danse contemporaine. L’année suivante, elle est interprète au jeune Ballet du Conservatoire. Depuis 2005, elle est régulièrement interprète dans la compagnie Acte, chorégraphe Annick Charlot dans Danse ExperimentaRésilience, Avec ou sinon rien et dernièrement Lieu d’être, création pour la Biennale de la Danse 2010. Elle est aussi intervenante artistique dans les nombreux projets de la compagnie avec des habitants et avec différentes structures dans la région Lyonnaise. Elle a participé également à plusieurs créations de Frédéric Lescure et de François Raffinot. Depuis 2011, elle est interprète avec étantdonné, pour En apartéImago et  Absurdus.

Solène Hérault

Diplômée du CNSMD Paris, Solène est interprète pour le Ballet Preljocaj depuis 2006, principalement pour le GUID (Groupe Urbain d’Intervention Dansée) destiné à la sensibilisation de la danse contemporaine mais également pour des reprises de rôles pour les Quatres saisons et Suivront mille ans de calme d’Angelin Preljocaj. Entre 2009 et 2010, elle participe à 2 créations de la compagnie l’Adret, Sumbiosis et En lisière, et fait une reprise de rôle dans Lichen. En 2015, elle rejoint la compagnie du CNDC d’Angers (Robert Swinston) pour le spectacle EVENT autour du répertoire de Merce Cunningham.
Pour étantdonné, Solène est interprète depuis 2008, dans ImagoOpus 1TU et Partition(s).

Axelle Lagier


Depuis 2005, Axelle Lagier travaille avec de nombreuses compagnies de danse.

Elle a dansé dans des musées, pour des évènements, auprès de Nasser Martin Gousset, Peeping Tom, Benjamin Millepied. En 2013, elle fonde Creative Choreographers avec Julien Gaillac. Ils développent chorégraphie, production et direction artistique pour la publicité, l’évènementiel et quelques projets artistiques (Uniqlo, Igit, Klub des Loosers). Ils investissent le contexte muséal pour des performances in situ où le public occupe une place centrale (Nuit Blanche, Centre Pompidou). Pour étantdonné, elle danse dans Les Noces et Partition(s).

Rémi Leblanc-Messager


Rémi découvre la danse contemporaine en 2006 au sein du groupe chorégraphique universitaire de Rennes en parallèle de ses études d’Histoire de l’Art et archéologie. C’est à cette période qu’il rencontre Fabrice Dasse, danseur de Catherine Diverrès, qui le poussera à aller plus loin dans la pratique de cet art. En 2007, il intègre la formation Epsedanse à Montpellier et se forme à la danse classique, jazz et contemporaine pendant deux ans. Il y travaille notamment avec Claude Brumachon, Sylvie Girond, Larrio Ekson… A partir de 2010, il travaille au sein de la Jam Art Company de Constantin Tsakirelis, basée à Athènes, pour les créations L’Eccho du Silence et 117 Eclisomata. Cette même année il participe à la création Entre Chiens et Loups de Salia Sanou et Anne-Maris Porras, en ouverture de Montpellier Danse 2010. Il est aussi danseur pour la compagnie Astatic où il participe aux créations E-moi et Issue. En 2012, il devient danseur au sein de la compagnie Bissextille de Stéphane Fratti sur la création Mur Mur et rejoint étantdonné pour Les Noces et Partition(s).

Emily Mézières


Après un cursus de danse contemporaine au CNSMD Paris et un an de tournée au sein du Junior Ballet, Emily intègre les créations de Lene Boel au Danemark, Ricardo Rozo en Suisse, Hervé Robbe, François Laroche-Vallière, Gilles Chamber et Virginie Mirbeau en France. Emily est interprète dans plusieurs créations d’étantdonné depuis 2001.

Claire Rivera


De formation classique et contemporaine au Conservatoire National Régional de Lyon et auprès de Kilina Cremona, Claire Rivera poursuit des études de Lettres et Arts du spectacle à l’Université de Lyon. Après la formation du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse, elle fait une création avec la Cie Manifeste. À Lyon, elle travaille avec la Cie Itchy Feet et à Paris avec la plasticienne Catherine Baÿ dans les performances Blanche Neige. Elle a dansé dans deux opéras lyriques de l’Esplanade de Saint-Etienne. Depuis 2009, elle est interprète pour la Cie étantdonné dans Imago et ZigZag et intervient en milieu scolaire et conservatoire de danse. Cette année, elle participe aussi au projet de danse en rue de la Débordante Cie. Parallèlement, elle rencontre des artistes comme Rosalind Crisp, Carolyn Carlson, David Zambrano, Deborah Hay et Anna Halprin. Elle pratique le contact improvisation (Nita Little, Kirstie Simson, Patricia Kuypers…) et s’initie aux pratiques énergétiques chinoises.

Marie Rual


En 2002, Marie est diplômée en danse contemporaine au CNSMD Paris. En 2003, elle travaille avec Esther Aumatell et Yvann Alexandre. En 2005, elle intègre la Cie Bobaïnko, jeune collectif, et touche au théâtre de rue avec la Cie du Deuxième. En 2006, elle interprète des créations avec la Cie D’Après et la Cie Comme ça. Actuellement Marie poursuit son chemin avec la Cie NGC25, la Cie Bobaïnko, le Théâtre du Chêne Vert et la cie Emmanuel Gat. Pour étantdonné, Marie est aussi interprète dans ShowCase TrilogyLa VitrineImago et Opus 1.

Nele Suisalu


D’origine estonienne, Nele Suisalu suit de nombreux stages de danse contemporaine en Estonie, France et Allemagne. En 2007, elle suit la formation E.X.E.R.C.E au Centre chorégraphique national de Montpellier. En 2008 elle participe à la création Bad Seeds de Laure Bonicel et rejoint la cie étantdonné pour Imago et Opus 1. A côté de son activité de danseuse, Nele est critique de spectacle pour des magazines culturels estoniens.

Peters Bernard création visuelle


Peters Bernard est graphiste, il vit et travaille à Rouen. Après des études aux Beaux-arts de Rouen et du Havre, Peters Bernard oeuvre en agences de communication, puis au sein d’un atelier de graphisme sur la charte graphique du festival Octobre en Normandie, Musicavoix, la Faïencerie de Creil… Il devient graphiste indépendant en 2000, se consacrant à la communication et au design dans le domaine de la culture. Son style très épuré et radical , utilisant la photographie et la typographie, est remarqué par les communicants esthètes. On lui confie la charte graphique, les visuels et les affiches de bons nombres de scènes et de festivals remarquables: le Centre d’art et d’essai de Mont-Saint-Aignan, le festival Voix de Fête, le festival des cinémas du Sud, l’Ircam, le festival de Rouen du Livre de Jeunesse, le théâtre Impérial de Compiègne, l’Opéra de Rouen (2002-2007), le théâtre Charles Dullin, le théâtre de la Chapelle Saint-Louis. Peters Bernard exprime son talent d’affichiste, pour les artistes et les compagnies Roland Shön, La Logomotive Théâtre, Alias Victor, Scorpène, étantdonné… Avec des commandes du Ministère de la Justice, de l’Agence Régionale du Livre, les éditions Derrière la salle de bains, ou de la Conférence Nationale des Directeurs Généraux de CHU ; et l’édition musicale avec entre autres les labels
Martyrs of Pop et Tursa, c’est le monde de l’édition qui fait appel au travail de Peters Bernard pour son ingéniosité et sa virtuosité à utiliser la typographie, qu’il a enseigné au sein de l’atelier Phosphènes.
Voir son site
.

Mathieu Boogaerts compositeur


Mathieu s’initie seul à la musique en touchant tour-à-tour à l’orgue, à la batterie, à la basse, à la guitare. Il monte son premier groupe à 13 ans, donne son premier concert à 16. L’année suivante, il fonde le groupe Tam-Tam avec Matthieu Chédid, et deux ans plus tard, s’essaie en solo. En 1994, il réalise son premier clip, Ondulé, avec Emilie Chédid. Il signe son premier contrat la même année chez PolyGram. Son premier album sort l’année suivante (Ondulé spécial, 1995) ; s’enchaînent ensuite 9 autres disques, 15 tournées, 13 vidéoclips. Il rencontre Jérôme Ferron en 2010 – en résulte la musique d’AbsurdusVoir son site.

Etienne David créateur décors


Diplômé avec félicitations de l’école des Beaux-Arts de Rouen, Etienne David commence par participer à des expositions collectives avant de se spécialiser comme décorateur pour la scène et le cinéma. Après avoir assuré plusieurs tournages de courts et moyens métrages ces dernières années, de nombreuses propositions de scénographies d’événements et de festivals, le conduisent à développer actuellement un atelier de décorateurs et scénographes «Le ventre de l’automate». Voir son site.

Nicolas Diologent animation


Diplômé des Beaux Arts de Rouen, Nicolas Diologent a réalisé 5 courts métrages d’animation depuis 2001, m’ainprovizationTrain-train de viesRemote controlK.O.tidien et dernièrement X-maKinA (Mil’sabords production, soutenu par le Pôle image Haute Normandie). Ses travaux ont déjà été présentés dans divers festivals (Courtivores, Les Pluriels, 5 jours tout court). Il a également travaillé en résidence à « La Source » et au Moulin d’Andé. Voir son site.

Vincent Fortemps création visuelle


Vincent réalise ses études d’illustration à l’Institut St-Luc de Bruxelles où il rencontre Thierry Van Hasselt, Denis et Olivier Deprez. Ensemble, ils forment le collectif Frigoproduction, ancêtre belge du Frémok. En 1997, il publie Cimes aux éditions Fréon puis La Digue en 2001 chez Amok. Repéré par le metteur en scène chorégraphe François Verret, il participe à un documentaire pour arte. S’enchaîne ensuite une collaboration sur deux spectacles, Chantier Musil et Contrecoups. À l’occasion du premier, il crée, avec ses complices de « La Cinémécanique », un dispositif pour réaliser et projeter ses dessins. Il le développe depuis en diverses formations de musiciens ou de danseurs. Vincent Fortemps a ainsi signé les visuels d’Absurdus. Il expose sur FRAMOK.

Jennifer Lebrun costumes


Aux Beaux Arts de Rouen, Jennifer Lebrun découvre la création volume à travers les matériaux souples. La couture est une révélation. De fil en aiguille, la volonté de travailler la couture dans le domaine artistique devient une évidence, le costume de spectacle s’impose. Ses mains au service des idées des autres, Jennifer s’appuie sur une technique acquise lors de formations et au sein des ateliers de l’Opéra Garnier, de Caraco Canezou (Paris), ou encore de l’Opéra de Rouen. En 2005, elle rejoint l’équipe de la cie étantdonné, et devient la fée aux doigts d’argent des différentes productions. Jennifer est aussi modiste. Voir son site.

Hubert Michel compositeur


Après la découverte en 1998 de la Musique électroacoustique, il suit les cours de Roland Cahen (Montbéliard), puis de Christine Groult (Pantin), et enfin de Roger Cochini (Bourges). À l’issue de son cursus, il obtient le DEM de composition électroacoustique à l’unanimité du jury en 2002, avec sa pièce Rayures (Prix SACEM). Il compose une musique acousmatique basée sur l’expérimentation, la recherche microphonique de tranche de vie, la manipulation de corps sonores et l’utilisation de la synthèse. Ses musiques peuvent êtres abstraites comme Exocosme où entièrement anecdotique – écologique comme Maman, mais au final les sons ont raison de lui, comme dans Galetsou encore Contemplation. Produit une émission de radio sur les musiques électroacoustiques sur Radio HDR. Pour la cie étantdonné, Hubert est le compositeur de la musique de TUShowCase Trilogy et En apartéVoir son site

Robin Camus régie lumière et/ou son


Robin est un caméléon, capable d’assurer des régies lumière comme des régies son. Il a rejoint l’équipe technique d’étantdonné en 2005, sur les tournées successives de PapotagesEn Aparté, Beauté Plastique ou encore Vassilissa.

Frank Guérard régie générale, lumière et son


Frank a notamment travaillé avec d’importants festivals de rue, comme celui d’Aurillac, mais aussi sur des festivals de musiques. Il collabore également avec la plupart des structures de la région Haute-Normandie. Régisseur lumière sur les tournées des différents spectacles de la cie étantdonné depuis 2003, Frank signe aussi les créations lumière de Laps (volet de Showcase Trilogy) et ZigZag.

Rémi Rose régie générale, lumière et vidéo


Rémi travaille dans un premier temps pour la scène nationale de Châlons en Champagne, puis au Centre Culturel de Mont Saint Aignan durant 5 ans, et devient régisseur général à l’opéra de Rouen et à la scène nationale de Petit-Quevilly/Mont-saint-Aignan. Il assure également la régie générale sur divers évènements en Seine Maritime (Automne en Normandie…). Il est actuellement directeur technique du CDN de Sartrouville. Depuis 2004, Rémi partage les aventures de la compagnie en tant que régisseur général, lumière, et vidéo.

Arnaud Gruson administration


Contacter

Charles A. Catherine production et diffusion


Dévoué à la danse qu’il pratique depuis l’âge de 8 ans, Charles s’est mis à son service après un master 2 d’Histoire contemporaine à la Sorbonne Paris IV et un master 2 de Politiques Culturelles à Paris 7 Diderot. Il enseigne un temps, oeuvre pour la danse auprèsde la SACEM, et travaille depuis 2013 aux côtés de compagnies aux esthétiques affirmées : Trafic de Styles, étantdonné et Beaux-Champs. Il développe ses créations pour la communication : textes, visuels, vidéos. Voir son site.

Contacter